Cycle Les Crépusculaires
Index de l'article
Cycle Les Crépusculaires
Personnages
En conclusion

 

 

 

 

     Voici pour vous une présentation des Chroniques des royaumes Crépusculaires, livrée par le fondateur originel de ce site : Thabanne. La lecture de ces romans est une excellente façon de découvrir l'ambiance de l'univers d'Agone. Lancez vous sans retenue !

Nouvelle édition chez Mnémos  

 

"Des romans de Mathieu Gaborit, le premier, les Chroniques des Crépusculaires, reste celui qui a le plus marqué les lecteurs de fantasy. Loin des poncifs des auteurs anglo-saxons, ce jeune auteur - il avait alors 23 ans - entrait dans le cercle restreint des auteurs de fantasy avec une oeuvre envoûtante et surtout profondément originale.


Les Chroniques des Crépusculaires ont connu trois versions. La première, l'originale, est parue en trois volumes au éditions Mnémos en 1995-1997. Rapidement épuisées, les Crépusculaires sont réédités en 1999 dans une version largement retravaillée, toujours aux éditions Mnémos mais en un volume et en grand format cette fois-ci. La troisième édition - et la troisième et dernière version - a récemment été publiée par les éditions J'ai Lu, en poche mais toujours en un seul volume.

Je ne possède pas encore les trois tomes des premières Chroniques des Crépusculaires... à mon grand regret il me sera donc impossible de vous présenter cette première version du roman phare de Mathieu Gaborit, mais par contre, une page est désormais consacrée au passage de la deuxième à la troisième version.

Souffre-Jour

Le Souffre-Jour

Dans le manoir des Rochronde, quelque part au sud d'Urguemand. Agone, le fils du défunt baron, doit selon les dernières volontés de son père rejoindre le Collège du Souffre-Jour, une mystérieuse académie dont on ne connaît que rumeurs et on-dits. Cette obligation lui répugne pourtant, lui qui s'est voué à Préceptorale, ce collège qui forme des Itinérants, des lettrés pacifistes qui enseignent la lecture et l'écriture aux paysans, mais ces six jours au Souffre-Jour seront la dernière tyrannie que lui imposera feu le baron.

Agone y entre protégé par ses convictions. Il en ressort en ayant renié Préceptorale, porteur d'une rapière dotée d'une âme, dépositaire de la magie de l'Accord, qui pénètre les esprits au fil des mélodies de son cistre, et surtout complètement transformé.

Agone est un personnage meurtri, tourmenté par la jeunesse que son père lui a imposé pour l'endurcir, lui, l'héritier de l'un des plus grands barons d'Urguemand. Un héritage qu'il a renié pour se tourner vers Préceptorale, où il espère expier ses fautes et se protéger de lui-même. Mais les professeurs du Souffre-Jour sont de biens habiles connaisseurs de l'âme humaine, et les Devoirs de Préceptorale seront un piètre bouclier face à un si terrible passé. Agone, dans le Souffre-Jour, va découvrir toute la magie qui baigne ce monde. Car nous sommes dans un univers médiéval, un univers crépusculaire dans lequel les hommes côtoient la magie, dans lequel les lutins et les farfadets se vouent une haine sans merci, et où les fées noires accouchent les âmes des objets. Les mages y jettent des sorts en faisant danser d'étranges lutins, les musiciens peuvent, grâce à leur art, explorer l'âme des vivants, et chaque arbre, chaque pierre semble vibrer d'un secret pouvoir.

Le premier tome de ces Chroniques Crépusculaires est essentiellement consacré à Agone, à l'exploration de son âme. Simple pion soumis aux caprices de son père, puis à un complot d'une envergure démesurée, il s'affirme petit à petit pour dévoiler le potentiel qu'il abrite. Car Agone, contrairement aux héros habituels, n'est pas un gentil petit garçon parti dans un voyage initiatique...


Les Danseurs de Lorgol
 
Les Danseurs de Lorgol

Le deuxième tome des Chroniques des Crépusculaires prend place à Lorgol, une immense cité portuaire de la baronnie de Rochronde. C'est dans ses ruelles qu'Agone apprit sous la direction de son père, des années auparavant, à assassiner son prochain. Agone, qui a reconquis son passé et renié Préceptorale, a fuit le Souffre-Jour avec Amertine, une ancienne Fée Noire capable d'éveiller l'âme d'un objet. Il apprend maintenant la magie des Danseurs auprès d'un mage de l'Eclipse, et devient l'un des protecteurs de l'Etincelle, une taverne où se réunissent les mages.

Mais le farfadet qui l'a tiré du Souffre-Jour ne va pas le laisser bien longtemps tranquille, et Agone va une fois de plus se trouver mêler aux complots de ce personnage. Faire vaciller le royaume et donner le pouvoir aux mages, telle est son ambition. Les ennemis d'Urguemand, les nobles janréniens et les keshites du désert ont cependant eu vent des intentions du farfadet et entendent bien profiter des troubles pour s'emparer d'Urguemand.

Une ambition qu'Agone fera tout pour contrer, se révélant bien différent du pion du Souffre-Jour…


Agone

Agone

Le Cryptogramme-Magicien urguemand n'existe plus. Les armées janréniennes et keshites ont fait tomber urguemand en quelques jours, presque tous les barons ont déposé les armes sans se battre.

Agone et ses amis, accompagnés d'une trentaine d'obscurantistes, ces mages noirs qui torturent les Danseurs pour obtenir leur magie, se réfugient dans la baronnie de Rochronde, les terres ancestrales de sa famille. C'est là qu'ils retrouvent les derniers chevaliers fidèles au royaume, les dernières forces d'Urguemand.

Agone rentre, non sans difficulté, en possession de son héritage de baron de Rochronde et décide le repli de ses forces dans les immenses marais urguemands, ces terres que les Liturges, leurs fanatiques ennemis de toujours, avaient réussi à annexer des années auparavant, avant de se faire repousser à la mer par le père d'Agone. Agone et ses compagnons trouvent refuge dans la cathédrale et autres chapelles qui parsèment les marais, et préparent la lutte qui peut-être sauvera urguemand.

Mais les forces liturges, alliées aux janréniens, détruisent tout espoir en envahissant les marais qu'elles connaissent si bien, entraînant la mort des chevaliers urguemands et de la résistance. Seul Agone, sa sœur et quelques uns de ses amis parviennent à trouver refuge à Lorgol, derniers survivants d'un espoir perdu. A moins qu'ils n'arrivent à percer les mystères qui entourent le généralissime janrénien, et cet étrange complot qui semble présider à la destruction d'Urguemand…
 


 
satyre.png

La Gazette du satyre Alraune

Le Souffre-Jour n°7 est sorti !

Il était temps ! (haha !)

Le Souffre-Jour n°7 : Le Temps est désormais disponible sur notre site et dans vos boutiques ! Des conséquence de la Sentence de Janus qui créa le jour et la nuit aux secrets des barrages éoliens des pixies, explorez le temps de l'Harmonde avec la nouvelle équipe du Souffre-Jour !     Lire la suite